EVALUER, VENDRE, ACQUERIR, LOUER, GERER : L'AGENCE ARBEAU est à même d'assurer toutes les actions concourant à la réussite de votre projet
5 Août

Après l’achat d’une maison en vente à Louveciennes, faites appel à MaPrimeRénov’ pour la rénover !

Si vous avez acheté une maison à Louveciennes, il existe une solution pour la rénover à moindres frais : MaPrimeRénov’.

Lancée le 1er janvier 2020, MaPrimeRénov’ connait un véritable succès. De nombreux propriétaires ont déjà choisi de faire appel à cette aide de l’État pour se lancer dans une rénovation énergétique. Et, en 2021, plus de 380 000 dossiers sont déposés. À l’issue de ces travaux, 97% des bénéficiaires sont satisfaits du confort de leur logement. 88% des bénéficiaires sont satisfaits de MaPrimeRénov’, 69% d’entre eux n’auraient pas fait réaliser ces travaux sans cette aide. Alors, pourquoi pas vous ? C’est le moment d’en profiter ! Explications.

Offerte à tous les propriétaires
MaPrimeRénov’ est actuellement la principale aide de l’État à la rénovation énergétique des logements. D’abord réservée aux ménages les plus modestes, elle est depuis janvier 2021, avec le soutien des crédits France Relance, ouverte à tous les propriétaires, quels que soient leurs revenus, qu’ils soient occupants ou bailleurs, ainsi qu’à tous les copropriétaires. Depuis le 1er juillet, les propriétaires bailleurs peuvent également demander leur aide.

À quoi sert-elle ?
MaPrimeRénov’ permet de financer les travaux d’isolation (murs, planchers, combles, fenêtres), de chauffage, de ventilation ou d’audit énergétique. Parmi les travaux les plus sollicités le changement de système de chauffage (64%), suivi des travaux d’isolation (32%). Les autres travaux (ventilation, audit, etc.) et l’assistance à maîtrise d’ouvrage représentent 4% des demandes.

Devant le succès de MaPrimeRénov’, le gouvernement a fixé de nouveaux objectifs à l’Anah avec 700 000 à 800 000 primes distribuées en 2021, contre 500 000 initialement prévues. Par ailleurs, le budget prévisionnel alloué à MaPrimeRénov’ a été augmenté à 2,4 milliards d’euros, contre 1,7 milliard en début d’année, afin de répondre à l’engouement des Français pour la rénovation énergétique.

C.V. / MySweetProd © Adobe Stock

Article précédent


Laissez un commentaire

Veuillez entrer votre nom et votre adresse e-mail. Votre adresse e-mail ne sera pas publiée