EVALUER, VENDRE, ACQUERIR, LOUER, GERER : L'AGENCE ARBEAU est à même d'assurer toutes les actions concourant à la réussite de votre projet
25 juin

Comment vendre votre maison à Louveciennes en un temps record ?

hypothque et financement 4

Les taux sont encore très attractifs : selon l’Observatoire Crédit Logement/CSA, la moyenne des taux s’est établie à 1,56 % en mai, hors assurance et toutes durées d’emprunt confondues. Pour rappel, il y a un an, à la même période, la moyenne s’établissait à 1,75 %. Et pourtant, la demande faiblit. Vous voulez vendre votre maison à Louveciennes ? Et évidemment, vous ne souhaitez pas que cela s’éternise. Signer un compromis de vente dans 80, voire 90 jours serait l’idéal, mais comment faire ? Il existe quelques astuces pour « aller plus vite que la musique ».

Vous devez en premier vous poser une question et y répondre en toute objectivité : si j’étais à la place de l’acheteur, est-ce que je ferais une offre sur cette maison à Louveciennes ? Si malheureusement, au fond de vous-même, vous reconnaissez qu’elle présente des défauts, il va falloir vous poser les bonnes questions. Comment, dans ces conditions, attirer tout de même un acheteur ? Est-il plus judicieux de réaliser quelques des travaux ou d’adapter le prix de vente aux défauts ?

Si vous hésitez, faites appel à un agent immobilier. Il saura vous donner de précieux conseils. Lui qui connaît le marché immobilier à Louveciennes et le fonctionnement des acheteurs, il saura vous dire ce que vous devez faire. Il vous rappellera sûrement que 80 % des acheteurs n’ont aucune envie de s’embêter à faire des travaux. Ils préfèrent acheter un bien immobilier dans lequel ils peuvent poser meubles et cartons. Même si vous baissez votre prix, ils négocieront le prix.

Vous ne souhaitez pas investir un peu d’argent ? C’est votre choix, mais préparez-vous à être obligé de consentir à une baisse et sachez lâcher du lest le moment venu. Sur ce point, pas d’inquiétude, votre agent immobilier vous guidera et se chargera de réussir la vente !

O.D. / Bazikpress © Lotfi Mattou

Article précédent
Article suivant


Laissez un commentaire

Veuillez entrer votre nom et votre adresse e-mail. Votre adresse e-mail ne sera pas publiée